3.0.1" />
Unsri Heimet

Unsri Heimet – do sin m'r d'heim ! Das Elsass, unsri Heimet !

Manifeste pour l’Alsace

Posted on novembre 5th, 2017 by Unsri Heimet !

Pour une consultation obligatoire des Alsaciens sur l’organisation de la nouvelle Région Alsace après sa sortie du Grand Est.

La nécessité et l’urgence de la sortie de l’Alsace de la pseudo-région Grand Est et le rejet du caractère tout à fait illégitime de son inclusion forcée dans un ensemble territorial immense et artificiel sont exprimés d’une manière de plus en plus sensible chaque jour par une majorité croissante d’Alsaciens . Elle correspondent à une volonté clairement exprimée, chaque fois que l’occasion leur est donnée, par les Alsaciens. Le dernier sondage à l’égard du Grand Est confirme le rejet référendaire de 2013 : les Alsaciens, visiblement attachés à leur organisation historique, sont 84% à souhaiter ce retrait avec le maintien des deux département dans le cadre d’une région Alsace retrouvé, mais seulement 73% pour une collectivité totalement fusionnée incluant les compétences départementales et régionales.

La perception de cette expression forte des habitants de notre « ex Région Alsace » a certainement joué un rôle dans la démission du premier président de la région Grand Est, d’origine alsacienne, mais manifestement totalement en porte à faux depuis cinq ans par rapport à la majorité écrasante de celles et ceux qu’il était sensé représenter.

Le temps est venu de réfléchir à la meilleure manière de procéder pour organiser une nouvelle Région Alsace en y associant les Alsaciens. Il ne fait pas de doute que la consultation des Alsaciens est une nécessité démocratique et une condition de la réussite de cette nouvelle page d’histoire de l’Alsace. Le projet ne doit pas, une fois de plus, être concocté dans le cadre des restaurants et cafétérias de l’Assemblée et du Sénat et in fine entre les murs et dans le secret de l’Elysée entre des élus alsaciens irrespectueux de la volonté de leurs mandants alsaciens et comme en 2013 par un Président de la République à la politique erratique, visiblement mal informé par ces mêmes députés et sénateurs complices dont certains abusivement idéologues et d’autres ultra-carriéristes.

Fusionner les départements du Haut-Rhin et du Bas-Rhin sans demander au préalable aux habitants et citoyens de chacun d’eux d’exprimer clairement et démocratiquement leur volonté reviendrait à reproduire le lamentable mariage forcé de l’Alsace à la Lorraine et à la Champagne-Ardenne reproché à juste raison au gouvernement socialiste dirigé par Manuel Vals avec l’aval du président François Hollande. Les électeurs en éliminant tous les candidats socialistes lors des présidentielles et législatives récentes ont confirmé ce rejet total des auteurs de ce forfait par une sanction politique indiscutable et évidente.
En cela, nous jugeons l’ »Appel des Cent » indécent même si nous partageons avec eux l’ objectif prioritaire de la sortie de l’Alsace de la Région Grand Est.
Les deux Conseils Départementaux disposent de la légitimité démocratique et des moyens légaux et financiers pour organiser cette consultation en proposant plusieurs alternatives d’organisation de la nouvelle collectivité territoriale à statut particulier que nous appelons de nos voeux :

- une collectivité régionale à statut particulier exerçant aussi de nouvelles compétences demandées à l’Etat, droit local, bilinguisme, relations transfrontalières, avec le maintien des deux Conseils départementaux, leur élus siégeant ensemble dans le cadre du conseil commun régional
- une collectivité fusionnée exerçant à la fois les compétences régionales et départementales ainsi que de nouvelles compétences demandées à l’Etat, droit local, bilinguisme, relations transfrontalières. avec disparition des départements.

Le temps est venu pour les Alsaciens de revendiquer clairement et fortement ce droit d’expression démocratique et en conséquence celui du choix de leurs institutions, un choix démocratique que certains politiciens et faiseurs d’opinion, qu’ils soient pour ou contre la sortie de l’Alsace du Grand Est, tentent de leur confisquer.

La nouvelle Alsace sera démocratique à l’écoute de ses citoyens et non le fruit de combines entre politiciens !

Voir l’article sur la page Facebook : Manifeste pour l’Alsace

Unsere Farben zeigen und Freiheit fordern : Elsass frei !

Posted on février 23rd, 2015 by Klapperstein

Nos 20 000 nouveaux autocollants ELSASS FREI sont enfin arrivés. Ils sont en vente à prix coûtant in unser Lädele pour 3€ les 100. Ohne Frankreich in die Zukunft : Elsass frei !!!

Jetzt kaufen in unser Lädele

Lasst uns lachen !

Posted on novembre 19th, 2014 by Klapperstein

Laissez-nous rigoler !

Ils sont marrants, nos Bandelajäger de service, alors qu’ils sont tous plus républicains les uns que les autres, ils s’indignent publiquement et avec fracas de ce que la grande machine républicaine à broyer les identités et les peuples fasse simplement son travail.

Il est vrai qu’entre nos si républicains députés alsaciens qui ne sont représentants du peuple que par la grâce de modes de scrutin fondamentalement antidémocratique et le super rebelle Charles « Schnàbelix » Buttner qui découvre un an après avoir été le principal responsable de l’échec du référendum qui scella pour un temps le sort de l’Alsace que les couleurs historiques de sa très chère région sont le Rot et le Wiss, les Alsaciens ont vraiment de quoi rigoler.

Et il est vrai qu’à Unsri Heimet, ces derniers temps, et ce n’est manifestement pas près de s’arrêter, on a beaucoup rigolé. Alors que les Alsaciens rigolent, plutôt que de s’indigner naïvement du sort que leur inflige une République Française dont ils n’ont jamais su ni osé  jauger la bien réelle nocivité à sa juste valeur, qu’ils rigolent et qu’ils rigolent encore, ce sera là le signe qu’ils ont cessé d’estimer les bandits qui les gouvernent, les volent et les manipulent avec tant de décontraction et de mépris. Ce sera là le signe qu’ils ont cesser d’accepter et de partager des « valeurs républicaines » qui ne sont rien d’autre que des valeurs de soumission qu’imposent des dominants à des dominés.

Alors là, peut-être, ayant cesser d’estimer leurs maîtres, ils pourront peut-être enfin se rebeller, peut-être. Mais en attendant, de grâce, laissez-nous rigoler. Lasst uns einfach lachen ! UH

Endlich eine elsässische Funksendung über das Elsass!

Posted on septembre 9th, 2013 by Unsri Heimet !

Ci-dessous le podcast d’une émission de radio consacrée à l’Histoire de l’Alsace et proposée par la toute jeune équipe de Vent d’Est, l’antenne alsacienne de Méridien Zéro, radio alternative et dissidente française à laquelle des membres d’Unsri Heimet ont répondu avec plaisir à l’invitation. Le ton de l’émission est assurément autonomiste et malgré les imperfections de jeunesse, les choses ont enfin été dites et les tabous alsaciens brisés et c’est bien là l’essentiel. A très bientôt sur les ondes. Der Kampf für das Elsass geht immer und überall weiter! UH

Mir sin immer noch do !

Posted on février 16th, 2013 by Klapperstein

Suite un problème de serveur, notre site internet a été malheureusement indisponible ses dernières semaines.

Notre campagne d’affichage pour le « oui » au Conseil d’Alsace n’a pas cessé pour autant, en témoigne l’article des DNA du 27 janvier, illustré par la photo d’une de nos affiches, qui révèle à l’Alsace ébahie qu’un spectre la hante, le spectre de l’autonomisme ! Ni plus, ni moins. Tremblez bourgeois, ein Gespenst geht um im Elsass, das Gespenst des Autonomismus !

Nous avons donc collé une bonne partie de nos 2000 premières affiches, et en avons également imprimé 1000 nouvelles.

Nous vous rappelons que vous pouvez soutenir notre action par un don financier, en participant directement au collage des affiches ou en devenant membre de notre association Unsri Heimet. Pour nous soutenir, contactez-nous ! Màcha mit ! Kontakt UH

Der Wahlkampf geht weiter…

Posted on décembre 21st, 2012 by Klapperstein

Was in der Zeitung steht…

Posted on décembre 18th, 2012 by Klapperstein

Suite à un cafouillage des DNA (du 17.12.12.) qui ont confondu nos affiches avec celles d’Unser Land (qui on espère ne devraient pas tarder), notre campagne d’affichage pour le « oui » au Conseil d’Alsace a benéficié d’un petit coup de pouce médiatique inattendu. U.H.

Artikel vom 18. Dezember 2012

_______________________________________________________

Artikel vom 17. Dezember 2012

Ja zum elsässischen Landrat / Oui au Conseil d’Alsace

Posted on novembre 27th, 2012 by Klapperstein

Le référendum concernant la création du Conseil d’Alsace aura donc lieu dans quelques mois au printemps prochain, le 7 avril 2013. Le Conseil d’Alsace sera donc, si le « oui » l’emporte, la nouvelle collectivité territoriale alsacienne qui résultera de la fusion du conseil régional d’Alsace et des conseils généraux du Haut-Rhin et du Bas-Rhin. Cette fusion garantira une meilleure visibilité à la vie politique alsacienne qui en a le plus grand besoin.

Les élus de ce nouveau Conseil alsacien cesseront ainsi de n’être que de simples élus locaux pour devenir sans conteste les représentants de l’Alsace et du peuple alsacien enfin politiquement réunis. C’est la raison pour laquelle la création du Conseil d’Alsace est d’une importance historique pour l’avenir de l’Alsace, il représente une forme d’autonomie politique que la République Française nous a jusqu’à présent toujours refusé.

Cette relative autonomie institutionnelle, en plus d’améliorer le fonctionnement des structures administratives des assemblées territoriales actuelles, doit surtout permettre aux Alsaciens de tenir enfin tête à Paris, notamment sur le bilinguisme et sur les questions financières.

Nous avons donc lançé en vue du référendum du 7 avril une campagne d’affichage public en faveur de la création du Conseil d’Alsace . Nous avons à cet effet commencé par imprimé 1000 affiches « Ja zum elsässischen Landrat » et 1000 affiches  «Oui au Conseil d’Alsace ».

Malheureusement la création du Conseil d’Alsace ne pâlira pas à elle seule le déficit démocratique français qui se caractérise par l’absence de démocratie directe et par des scrutins majoritaires ou pseudo proportionnels, qui contrairement aux scrutins proportionnels classiques, ne permettent pas aux électeurs d’exprimer convenablement leurs choix et d’élire des élus qui les représentent véritablement.

C’est pourquoi nous avons également imprimé des bandeaux jaunes fluo contenant les inscriptions « Oui à la démocratie directe », « Ja zur direkte Demokratie » et « Oui au scrutin proportionnel », « Ja zur Proporzwahlrecht » que nous collons avec les affiches, de manière à réclamer, parallèlement à la création du Conseil d’Alsace, une transformation profonde du système électoral pseudo démocratique que nous impose la France depuis bien trop longtemps.

Vous pouvez soutenir notre action par un don financier, en participant directement au collage des affiches ou en devenant membre de notre association Unsri Heimet. Pour nous soutenir, contactez-nous ! Màcha mit ! Kontakt  UH

Verbundenen Artikel : Elsässischer Landrat : 108 « Ja », 5 « Wider », 9 Enthaltung

 Elsässischer Landrat : Volksabstimmung am 7. April 2013

 Elsässischer Landrat : endlich auf dem Weg zur Volksabstimmung

Le Conseil d’Alsace, une chance historique pour l’Alsace

E kleini Revolution

79% des Alsaciens favorables à un référendum sur la création d’un Conseil Unique d’Alsace

Ja zum elsässischen Landrat / Oui au Conseil d’Alsace

Posted on novembre 4th, 2012 by Klapperstein

Le référendum concernant la création du Conseil d’Alsace doit avoir lieu dans quelques mois, au printemps 2013. Le Conseil d’Alsace sera donc, si le « oui » l’emporte, la nouvelle collectivité territoriale alsacienne qui résultera de la fusion du conseil régional d’Alsace et des conseils généraux du Haut-Rhin et du Bas-Rhin. Cette fusion garantira une meilleure visibilité à la vie politique alsacienne qui en a le plus grand besoin.

Les élus de ce nouveau Conseil alsacien cesseront ainsi de n’être que de simples élus locaux pour devenir sans conteste les représentants de l’Alsace et du peuple alsacien enfin politiquement réunis. C’est la raison pour laquelle la création du Conseil d’Alsace est d’une importance historique pour l’avenir de l’Alsace, il représente une forme d’autonomie politique que la République Française nous a jusqu’à présent toujours refusé.

Cette relative autonomie institutionnelle, en plus d’améliorer le fonctionnement des structures administratives des assemblées territoriales actuelles, doit surtout permettre aux Alsaciens de tenir enfin tête à Paris, notamment sur le bilinguisme et sur les questions financières.

Nous lançons donc en vue du référendum à venir une campagne d’affichage public pour la création du Conseil d’Alsace . Nous avons à cet effet commencé par imprimé 1000 affiches « Ja zum elsässissen Landrat » et 1000 affiches  «Oui au Conseil d’Alsace » .

ofdkfrroeiroe

Malheureusement la création du Conseil d’Alsace ne pâlira pas à elle seule le déficit démocratique français qui se caractérise par l’absence de démocratie directe et par des scrutins majoritaires ou pseudo proportionnels, qui contrairement aux scrutins proportionnels classiques, ne permettent pas aux électeurs d’exprimer convenablement leurs choix et d’élire des élus qui les représentent véritablement.

C’est pourquoi nous avons également imprimé des bandeaux jaunes fluo contenant les inscriptions « Oui à la démocratie directe », « Ja zur direkte Demokratie » et « Oui au scrutin proportionnel », « Ja zur Proporzwahlrecht » que nous collerons avec les affiches, de manière à réclamer, parallèlement à la création du Conseil d’Alsace, une transformation profonde du système électoral pseudo démocratique que nous impose la France depuis bien trop longtemps.

Vous pouvez soutenir notre action par un don financier, en participant directement au collage des affiches ou en devenant membre de notre association Unsri Heimet. Pour nous soutenir, contactez-nous ! Màcha mit ! Kontakt  UH

Verbundenen Artikel : Elsässischer Landrat : endlich auf dem Weg zur Volksabstimmung

 Le Conseil d’Alsace, une chance historique pour l’Alsace

E kleini Revolution

 79% des Alsaciens favorables à un référendum sur la création d’un Conseil Unique d’Alsace 

ELSASSER HEIMATKALENDER 2012

Posted on décembre 17th, 2011 by Unsri Heimet !

Der neue elsässer Heimatkalender für das Jahr 2012 ist jetzt im Lädel erhältlich

Le nouveau calendrier alsacien 2012 est à présent disponible dans la boutique

Der Heimatkalender ist  auch in den folgenden Verkaufsstellen verfügbar :

CAVEAU LEIBER, 5 rue Principale, BURG-HÜSSERA (HUSSEREN-LES-CHATEAUX)
RESTAURANT « AU PIED DE COCHON/ZUM SAUFÜESS », 47 rue Herzog, WETTOLSHEIM
CHOCOLATERIE RITTER, Z.A Wirrenweg, PFAFFENHEIM
SAVEURS ET TERROIRS, 22 rue des Anémones, WESTHALTEN
Boulangerie GWINNER, 2 rue Soultzmatt, OSENBACH
BUHL’S CAFE, 84 rue du Florival, BUHL
Restaurant « SÜR UN SIESS » , 92, route de Guebwiller, SOULTZ
Restaurant « A LA COURONNE », 84 rue Principale, WUENHEIM
Boulangerie KINDLER, 33 rue d’Or, BERRWILLER
Caveau de l’Engelbourg, 10 rue du Général de Gaulle, THANN
ESPACE BURO, 29 rue du Mar. Foch, MASMENSCHTER ( MASEVAUX)
Wistuwa « ZUM SAUWADALA », 13 rue de l’Arsenal, MILHÜSA
Restaurant « LE PIC-VIT », 8 rue des Bons Enfants, MILHÜSA
Brasserie « ZUM KLAPPERSTEIN », 20 rue Engel Dollfus, MILHÜSA

Douceurs des Régions, 6 place de la Concorde, MILHÜSA
Tabac de l’Illberg, 41 rue Illberg, MILHÜSA
Auberge « A LA KESCHTA », 29 rue de Brunstatt, MILHÜSA
Hôtel Restaurant « AU CYGNE », 1 rue de Mulhouse, RIXHEIM
Quincaillerie DURLIAT, 18 rue de Delle, DAMMERKIRCH (DANNEMARIE)
TABAC MULTISERVICE, 62 rue Principale, ROPPENTZWILLER

Merci vielmol ìn àlli Gschàftlitt un Wirte, wu’ni halfa unsra Heimetkalender zum verkàifa.

MENU

M'R EMPFHELE

Copyright © 2009 Unsri Heimet. Theme par THAT Agency propulsé par WordPress.