3.0.1" />
Unsri Heimet

Unsri Heimet – do sin m'r d'heim ! Das Elsass, unsri Heimet !

Was in der Zeitung steht…

Posted on décembre 18th, 2012 by Klapperstein

Suite à un cafouillage des DNA (du 17.12.12.) qui ont confondu nos affiches avec celles d’Unser Land (qui on espère ne devraient pas tarder), notre campagne d’affichage pour le « oui » au Conseil d’Alsace a benéficié d’un petit coup de pouce médiatique inattendu. U.H.

Artikel vom 18. Dezember 2012

_______________________________________________________

Artikel vom 17. Dezember 2012

Kampf allein ist Leben

Posted on octobre 24th, 2012 by Klapperstein

« Kampf allein ist Leben. Wer sich vom Kampf zurückzieht, erklärt sich altersschwach. Der ist tot, wenn er auch leiblich noch lebt. Wer arbeitet nur des Geldes wegen, dessen Wirken ist freudlos. »

« La lutte seule est vie. Qui abandonne la lutte s’avoue faible et vieux. Il est mort, même s’il vit encore physiquement. Qui ne travaille que pour l’argent mène une activité sans joie. »

aaaaaaaaaaaaaaaaaJoseph Rossé (1892 – 1951), am 24. Oktober 1951 in französischem Gefängnis gestorben

Verbundenen Artikel :  Joseph Rossé, catholique et autonomiste , Jean-Jacques Waltz und Joseph Rossé – zwei Schicksale im Elsass

Scheenschter Oberstàrn

Posted on juillet 4th, 2011 by Klapperstein

Scheenschter Oberstàrn

Scheenschter Oberstàrn
O Wie sih-n-ï so gàrn
Wenn î dî vowitem seh
Mecht î doch nur eis mit dir geh
Scheenschtî hîl nitt so sehr
Ich bi verliebt mitt dir
lll
Scheenschtes Reesele rot
Will dî liebe bis in d’r Tod
Will dî liebe üs Hàrzensgrund
Will dî liebe Tag un Stund
Scheenschtî…
lll
Scheenschtes Veyele dî Duft
Stigt in Chopf so starch zieht’r dur d’ Luft
‘S Maiegleckle d’r Zittelbascht
Hai vertribe vom Winter d’ Lascht
Scheenschtî…
lll
Liebschter dir gheert mî Hàrz
D’ Zitt isch do wo Leid un Schmàrz
Wie Aprile Schnee tien vergoh
D’ Frielig Sunne isch widder do
Liebschter ha dî so gàrn
Nimm mî in d’ Arm mi Aügestàrn.

Die CDs von Pierre Specker Band sind auf der Website Liederbrunne verfügbar.

En sortir c’est s’en sortir*

Posted on novembre 1st, 2010 by Klapperstein

Die Krise offenbart die Schwächen der Region Elsass

Über 22 500 Arbeitsplätze gingen im Laufe von zwei Jahren verloren und die Arbeitslosigkeit stieg auf Rekordniveau. Das Elsass ist eine der am schwersten betroffenen französischen Regionen. Die Arbeitslosigkeit liegt über 8,5%, und das ohne die Teilzeit- oder Kurzarbeitsstellen sowie Wiedereingliederungsmaßnahmen (mesures de retour à l’emploi). Einige Fachleute sprechen von einer Global-Arbeitslosigkeit von rund 11% aller Erwerbsfähigen.

La destruction d’emplois a touché depuis 2008 22 500 postes de travail. Le chomage a atteint des sommets avec une augmentation de 31% en un an. Il dépasse les 8,5%. « L’actuel redémarrage de l’économie allemande, s’il perdure pourrait à nouveau avoir un rôle de locomotive. Déjà dans la région de Haguenau, plusieurs firmes à capitaux allemands voient leurs carnets de commande s’étoffer » .

Les secteurs historiques de l’industrie alsacienne (Haguenau, Wissembourg, Molsheim, Saverne, Sélestat, Mulhouse, Neuf-Brisach etc.) sont parmi les plus gravement touchés. Ceux d’Altkirch et de Thann ont perdu 10% des emplois industriels.

Les cantons suisses germanophones proches embauchent à nouveau des Alsaciens maîtrisant l’allemand de manière opérationnelle. Certes. Mais, c’est le nombre des frontaliers allemands qui s’accroît régulièrement. Ils possèdent des compétences linguistiques supérieures en Hochdeutsch par rapport aux autres candidats à un emploi frontalier.(DNA 22.6 2010)

Si la récession allemande a ralenti les exportations, une autre cause prégnante des difficultés réside dans le manque de maîtrise du Hochdeutsch nécessaire pour entrer en relation avec les clients des pays germanophones, pour travailler dans des entreprises venant de ces pays. Les compétences en allemand ne sont pas seulement nécessaires pour les frontaliers et ceux qui travaillent plus loin dans des pays de langue allemande, mais aussi dans la Région Alsace. Une formation poussée en Hochdeutsch s’impose dans les métiers du bâtiment, de la bouche, de l’artisanat, les emplois dans les PME afin de résorber le chomage des jeunes.

Quelle :Newsletter Zweisprachigkeit

* En sortir c’est s’en sortir est la traduction française d’un vieux proverbe indépendantiste corse d’origine basque colporté sur l’île de beauté par un vieux quartier-maître flamand: lack’schi mi àmàrschi.


Sundgäuer Büremart 2010

Posted on mai 17th, 2010 by Unsri Heimet !

E grosser Märzi soll noch an d’Verànstalter gehn. D’Verein Unsri Heimet

Stand Unsri Heimet

Posted on mai 14th, 2010 by Unsri Heimet !

Unsri Heimet tiendra son stand au Heimart (marché aux foins) de Durmenach (Sundgau) ce dimanche 16 mai. Une occasion de rencontrer les membres d’Unsri Heimet et de découvrir les nouveautés proposées par l’association. Komme’n ìhr zàhlreich !

MENU

M'R EMPFHELE

Copyright © 2009 Unsri Heimet. Theme par THAT Agency propulsé par WordPress.