3.0.1" />
Unsri Heimet

Unsri Heimet – do sin m'r d'heim ! Das Elsass, unsri Heimet !

LKW-Maut-Testphase im Elsass wird abgeschaft

Posted on mars 6th, 2013 by Unsri Heimet !

Lourdeur et incompétence du gouvernement et de l’administration français: l’expérimentation de l’éco-taxe alsacienne (ou taxe poids-lourds alsacienne-TPLA) ne verra vraisemblablement pas le jour. Près d’une décennie que les Alsaciens subissent le déferlement de camions étrangers qui contournement gratis le réseau allemand taxé. C’est une situation bien particulière qui aurait mérité une réaction rapide de l’Etat et de nos élus locaux. Bilan: 10 ans d’attente, de palabres, d’annonces et un réseau autoroutier surchargé et dangereux qui se dégrade dramatiquement. Merveilles de la décentralisation « à la française », l’entretien de l’A35 est à la charge des Alsaciens pendant que les dotations de l’Etat en faillite dont nous dépendons, s’amenuisent, faute d’autonomie fiscale. L’application rapide d’une taxe PL locale aurait été une solution face à ce déséquilibre résultant de la mise en place du LKW-Maut badois. « L’objectif est une mise en œuvre au 1er octobre au niveau national » a déclaré le ministre français aux transports. Au niveau national. Pas régional ! Car il est inenvisageable pour Paris de prendre en compte les problèmes locaux et d’y apporter des solutions locales, même à travers une phase d’expérimentation. (*) Poussons la réflexion plus loin, il est également intolérable pour Paris que les Alsaciens prélèvent directement cette taxe (cela ne fût jamais prévu), l’entretien du réseaux routier, nous le rappelons, étant à notre charge. Permettre cela (comme ce qui peut se faire en Europe comme au Südtirol), ce serait ouvrir la boite de Pandore de l’autonomie fiscale qui serait fatale au dogme de l’Une et Indivisible. Une fois de plus, n’attendons rien de Paris qui ne défend que ses intérêts ! Auf Paris kann das Elsass definitiv verzichten !

Citons le Code des Douanes: I. ― 1. Dans la région Alsace, les véhicules de transport de marchandises qui empruntent le réseau routier sont soumis à une taxe.

Source/Quelle: La Croix

What a Wonderful World

Posted on novembre 20th, 2011 by Klapperstein

Baisser leurs salaires de 10% pour montrer l’exemple en ces temps de disette budgétaire? Les députés français ont dit non comme leurs confrères grecs. Les élus italiens ont, eux, compris qu’ils devaient monter l’exemple. Quant aux eurodéputés, leurs indemnités déjà mirobolantes ont été revues… à la hausse.

_____________________________________________________________________

France: les députés refusent de baisser leur salaires

« Embrassons-nous Folleville ! ». Le salaire est confortable et les avantages divers et variés aux frais de la République en font une belle et confortable rente de situation, en ces temps où il fait si froid dehors !

Ce n’est pas du Labiche, mais le pathétique spectacle donné au Théâtre Palais Bourbon cette semaine par les élus de la Nation qui ont refusé de baisser de 10% leur salaire. La proposition émanait de, Lionnel Luca, député UMP, qui voyait là une occasion de « réconcilier les Français avec leurs élus ».

Mais combien gagne un député français ? Est-il mieux loti que ces confrères européens? Nous avons comparé dans le détail sa rémunération avec celles des élus italiens, grecs, anglais, allemands et les députés européens. Surprise, surprise: les députés grecs et, surtout, les eurodéputés ont vraiment un job en or. Loin, très loin, devant les Allemands.

  • Salaire mensuel net : 5.246,81 € net.
o

Auquel il faut à cela ajouter:

  • 6.412 € brut pour les frais divers
  • 9.138 € pour rémunérer ses collaborateurs.
  • Le TGV gratuit en 1ère classe
  • Cinq lignes téléphoniques remboursées
  • Un abonnement Internet haut débit.

o
Soit une enveloppe totale de plus de 20.000 €.

Les eurodéputés payés double!

Et les eurodéputés?  Ils se sont voté coup sur coup, début 2010, et derechef, en mars 2011, deux augmentations de 1500 € chacune de leur « dotation mensuelle ». Lors du vote, l’eurodéputé verte allemande, Helga Trüpel avait, en vain, dénoncé ce vote  »tout simplement insensé en période d’austérité et de coupes budgétaires ». Motif invoqué par les députés européens pour justifier cette décision:  »l’augmentation de la charge de travail issue des nouvelles compétences héritées du Traité de Lisbonne (!) ».

Les dépenses des parlementaires européens – salaires, frais de voyage, bureaux et rémunération des assistants représentent environ 25 % du budget annuel de 1,5 milliard d’euros du parlement européen.

  • Salaire mensuel brut: 7.956,87 €. Après déduction de l’impôt européen et de la cotisation d’assurance accidents, le salaire est de 6 200,72 €.
  • Indemnité mensuelle pour frais divers: 4.299 € par mois.
  • Dépenses de personnel : 21 209 € par mois.
  • Les billets d’avion (en classe affaire) ou train (en 1ère classe) pour se rendre à Bruxelles ou Strasbourg sont remboursés.
  • Indemnité forfaitaire de voyage en Europe : 4 243 € par an
o

Mais, et cela change tout, les eurodéputés sont payés deux fois:

Une fois pour exercer leur mandat avec leur salaire mensuel, et une autre fois pour faire leur travail de parlementaire:

  • Le Parlement leur verse une indemnité forfaitaire de 304 euros par jour de présence »aux réunions officielles des organes du Parlement dont le député est membre qui sont organisées à l’intérieur de la Communauté européenne ».
o

Au total, un eurodéputé présent à la séance plénière mensuelle à Strasbourg et autre réunions de groupe ou de travail à Bruxelles, soit une vingtaine de jours par mois, peut coûter au Parlement européen, hors frais de transport et d’hébergement, plus de 60 000 euros par mois!

Read the rest of this entry »

Henri Scherb: « Le mépris jacobin, ça suffit ! »

Posted on juin 21st, 2011 by Unsri Heimet !

Même le très modéré et très poli Henri Scherb, président d’Heimetsproch un Tradition, s’insurge devant le mépris de l’Etat français vis à vis de notre culture et  de notre langue. Entre nous, qu’est-ce que le peuple alsacien peut attendre de l’Etat français et de son (ré)Education Nationale, si ce n’est à peu près rien.

C’est pourquoi c’est à nous, Alsaciens, d’exiger un parlement et d’apporter nous-même les réponses aux problèmes créés par Paris. Jedes Volk ist seines eigenen Glückes Schmied ! Nehmen wir also unsere Zunkunft selbst in die Hand ! UH

Le mépris jacobin, ça suffit !

Depuis 1945, il y a eu assez de preuves en Alsace, de la volonté de l’Education Nationale et de l’appareil d’Etat, d’éradiquer notre Langue, notre Histoire et notre Culture Régionales.

Nos élus et responsables devraient enfin le reconnaître et se battre pour notre défense. Tout cela conduit les Alsaciens à la perte de leurs racines et à une totale acculturation.

Il est urgent de demander que les programmes scolaires soient gérés par la Région Alsace pour enfin être à l’abri du centralisme jacobin qui nous étouffe !

Ce qui est de droit et constitutionnel dans les T.O.M. et le Territoire Autonome de Polynésie Française doit aussi l’être en Alsace, au nom de l’Egalité républicaine et du respect de nos Droits élémentaires.

Les Corses et les Basques ont 50% de classes bilingues ! Aucun recteur ne s’aviserait à leur démontrer qu’avec deux tiers (8 heures) de langue on obtient de meilleurs résultats qu’avec trois tiers (12 heures) ! Que nos hauts-fonctionnaires appliquent d’abord cette trouvaille si géniale à leurs propres salaires !

Nos élus et responsables seraient donc si naïfs et si peu pugnaces qu’ils goberaient de telles fadaises! C’est déjà leur faire injure que de leur en parler!

En plus on nous inflige des comptes d’apothicaires pour nos dépenses d’éducation, alors que l’Alsace est la seule région de France à y contribuer par trois millions d’Euros par an ! Quelle injure d’avoir deux langues dans un pays si fier…de n’en posséder qu’une !

NON les Alsaciens ne veulent pas vivre en marge, sur la frontière Est ! Nous ne voulons pas dépendre d’une Education Nationale qui veut nous réduire au plus petit dénominateur commun et qui prétend ainsi …« favoriser la diversité sociale »… et le chômage aussi!

Nous voulons développer nos atouts linguistiques, humains, économiques, géographiques, dignes de l’Humanisme Rhénan de notre Histoire, pour devenir les acteurs actifs de notre avenir au cœur de l’Europe.

Henri Scherb

Pàris düet uns üssüga !

Posted on mai 26th, 2011 by Klapperstein

Paris nous pompe !

lll

Oschterhas

Posted on avril 23rd, 2011 by Unsri Heimet !

OSCHTERHÀS

Verdàmmi la Fràce
Besch kè Oschter Hàs
nur a Àngscht Hàs
a rechtiga Walscha Hàs

Besch fer uns kè Chàce
Dù fàlscha Hàs
Hesch sogàr a làngi Nààs
Dù krumma Hàs

Màch di doch ùss’em Gràs
Hèsch jo fer uns nur Hàs
Àlso uss’em Elsàss
Ùss’em Elsàss dù Hàs

Profasser Hàsagixer


Elsasser Owà : E Elsasser uf Paris

Posted on décembre 2nd, 2010 by Unsri Heimet !

E Reis uf Paris… un wàs fer e gelungeni Reis ! Erzählt vun Jean-Louis Barthel üs Skt. Amarin

MENU

M'R EMPFHELE

Copyright © 2009 Unsri Heimet. Theme par THAT Agency propulsé par WordPress.