3.0.1" />
Unsri Heimet

Unsri Heimet – -do sin m'r d'heim ! Das Elsass, unsri Heimet !

Unsri Bandelajäger in Pàris !

Posted on septembre 17th, 2014 by Klapperstein

Presserundschau Réforme territoriale La pétition pour l’Alsace entre à l’Elysée

Une délégation d’élus de la majorité alsacienne a remis ce matin la pétition pour l’Alsace a un conseiller de François Hollande. Elle compte quelque 54 000 signatures.

Une délégation composée de 15 élus de la majorité alsacienne : députés et sénateurs ; Philippe Richert, président du conseil régional d’Alsace ; Guy-Dominique Kennel, président du conseil général du Bas-Rhin et de Jean Rottner, maire de Mulhouse, a tenté ce matin de se rendre à l’Elysée pour remettre à François Hollande la pétition du maire de Mulhouse demandant la création d’un Conseil d’Alsace en lieu et place de la fusion de l’Alsace avec la Lorraine et Champagne-Ardenne.

La délégation a été stoppée par un barrage de police sur le lieu du rendez-vous, au croisement entre les Champs-Elysées et l’avenue de Marigny, assez loin de l’objectif fixé.

Une délégation d’élus de la majorité alsacienne a remis ce matin la pétition pour l’Alsace a un conseiller de François Hollande. Elle compte quelque 54 000 signatures. Les élus ont déployé une banderole sur laquelle il était inscrit : « Ne tuez pas l’Alsace ».

Une délégation composée de Philippe Richert, Eric Straumann et Jean Rottner a toutefois été reçue par Bernard Rullier, conseiller parlementaire de François Hollande. Les élus lui ont remis la pétition comptant 53 998 signatures.

La publication des photos a immédiatement suscité un vif débat sur les réseaux sociaux entre les socialistes et les représentants de la majorité alsacienne.

Quelle : DNA

__________________________________________________

Marianne, psychopathe récidiviste, a déjà tué s’ Elsass il y a bien longtemps, l’Alsace alsacienne de langue et de culture germanique, et veut maintenant encore diluer ces restes, l’Alsace standardisée et francisée, dans une grande région nord-est, au cas où le cadavre bougerait encore.

Il fut un temps où la République gouvernait mal mais se défendait bien, aujourd’hui elle gouverne très mal et se défend aussi de plus en plus mal. Le système corrompu de la République arrive en fin de cycle et réagit n’importe comment, en témoigne le rajout insensé de la Champagne-Ardenne à la fusion des régions Lorraine et Alsace.

C’est maintenant aux Alsaciens de se réveiller et de prendre enfin leur destin en main, en revendiquant et en obtenant un maximum d’autonomie par rapport à Paris.

En attendant notre ligne est claire : Los von Paris, los von diesem Narrenrepublik, ohne Frankreich in die Zukunft… UH

Elsässische Volksvertreter / Hollande : Verabredung im September

Posted on août 4th, 2014 by Klapperstein

Presserundschau Des élus militent pour la création du Conseil d’Alsace auprès de François Hollande

A l’occasion d’un échange avec François Hollande organisé à la ferme-auberge du Molkenrain après la cérémonie au Hartmannswillerkopf, Philippe Richert a demandé au président de la République de revoir sa position quant à la réforme territoriale en Alsace.

Il lui a proposé de commencer par fusionner les départements avec la Région sur notre territoire afin de créer un conseil d’Alsace, a indiqué Raphaël Schellenberger, maire UMP de Wattwiller. L’ensemble des élus et parlementaires ont soutenu cette proposition. Messieurs Sordi, Straumann, Hillmeyer, Richert, Buttner, Bockel, Weltherlen et Schellenberger et mesdames Troendle, Boog et Schillinger étaient présents à cet échange a précisé Raphaël Schellenberger.

François Hollande a promis de recevoir les grands élus sur ce sujet au début du mois de septembre.

Quelle : France3 Alsace

_________________________________________________________

Nos Bandelajäger de service qui réclament enfin clairement  un retour au Conseil d’Alsace seront reçus dans les palais parisiens par le monarque républicain en début septembre.

En l’absence de démocratie réel en Alsace, ce que peuvent et doivent faire les Alsaciens est de continuer de signer et de faire signer la pétition de Rottner, de manière à donner un maximum de poids à leur démarche. Le positionnement politique et la force de conviction d’un politicien carriériste étant fortement influencé par le sens du vent, l’ampleur du succès de la pétition en cours sera déterminant pour l’avenir de l’Alsace.

Ne relâchons donc surtout pas la pression. Continuons de faire signer nos entourages, nos amis et nos familles. Prenons effectivement notre destin en main. Nehmen wir unser Schicksal selbst in die Hand ! Zurzeit 47 468 Unterschriften. Jede Stimme zählt, jede Unterschrift zählt ! UH

Ich unterschreibe die Bittschrift

Je signe la pétition

Longue et chaleureuse accolade entre Joachim Gauck et François Hollande, hier, dans la crypte du Monument national sur le site du Hartmannswillerkopf

A l’occasion du centenaire du déclenchement de la première guerre mondiale et de la longue accolade des présidents Joachim Gauck et François Hollande, les médias ne cessent de célébrer et d’encenser l’amitié franco-allemande.

Pourtant, alors que la France refuse toujours de ratifier la Charte des langues régionales et qu’elle projette de noyer l’Alsace dans une grande région Alsace-Lorraine-Champagne-Ardenne, l’amitié franco-allemande se révèle être ce qu’elle a toujours été : un marche-pied pour la construction d’un État fédéral européen, piétinant la mémoire, l’identité et les droits des Alsaciens.

Tant que l’Alsace ne bénéficiera pas d’un minimum d’autonomie, tant que le Hochdeutsch et l’Elsasserditsch ne seront pas reconnus comme langues co-officielles en Alsace, tant que l’Histoire officielle française (surtout quant elle est enseigné à de jeunes alsaciens) restera ce qu’elle est, tant que l’Allemagne continuera honteusement de renier les liens particuliers qui sont les siens avec l’Alsace, ce genre de cérémonie demeurera un affront au peuple alsacien et à l’Histoire. UH

MENU

M'R EMPFHELE

Copyright © 2009 Unsri Heimet. Theme par THAT Agency propulsé par WordPress.