3.0.1" />
Unsri Heimet

Unsri Heimet – do sin m'r d'heim ! Das Elsass, unsri Heimet !

Willkommen beim Gespräch Joseph Rossé den 28. Oktober 2017

Posted on octobre 22nd, 2017 by Klapperstein

Bienvenue au colloque Joseph Rossé le 28 octobre 2017 !

Pourquoi venir au colloque Joseph Rossé ?

Vous trouverez au bas de cet article une illustration significative de la malveillance et de l’amateurisme qui frappe encore et toujours la mémoire de Joseph Rossé, héros de l’Alsace et de la cause alsacienne, chez ceux-là mêmes qui se présentent comme des spécialistes de l’histoire de l’Alsace : au Mémorial d’Alsace Moselle !

En attendant de nouvelles publications je vous invite à nous retrouver au :

COLLOQUE JOSEPH ROSSE

Colloque Rosse Bulletin d’inscription

Samedi 28 octobre 2017

Lieu : Grand Hôtel Bristol

7 Place de la Gare

68000 Colmar

8h45- Accueil

9h-9h30 – Ouverture

  • Nadia Hoog, présidente du Cercle Joseph Rossé
  • Joseph Schmittbiel, écrivain, bloggeur : Présentation du Colloque, en langue régionale

9h30-11h – Séquence historique 1. Jusqu’à la Seconde Guerre mondiale. Modératrice : Andrée Munchenbach (1)

  • François Waag, historien (2) : L’Alsace politique entre 1919 et 1939.
  • Dr Claude Muller (3), dir. Institut d’Histoire d’Alsace, Uni. Stras. : Joseph Rossé et le parti catholique.
  • Jean-Claude Streicher (4), journaliste et historien : Camille Dahlet, le libre-penseur, avec Rossé jusqu’au bout.
  • Joseph Schmittbiel : Marcel Sturmel, homme politique et historien de la Heimatbewegung.

Marcel Sturmel 1900-1972

Pause-café

11h15- 12h30 – Séquence historique 2. Durant l’annexion nazie. Modérateur : Dr Eric Ettwiller (5)

  • Michel Krempper, historien, biographe de Joseph Rossé (9): Ses interventions au profit des Alsaciens
  • Dr Pia Nordblom, Uni. Mainz (D) : Joseph Rossé face au nazisme
  • Dr Ekkehardt Blattmann, Uni. Heidelberg, Bochum (D) : Rossé à la tête de l’Alsatia Verlag
  • Jean-François Thull, historien (6): Jean Keppi et Joseph Rossé dans la conjuration contre Hitler

Questions-réponses (brèves) sur les exposés de la matinée

Déjeuner (en commun) a

14h-15h05 – Séquence historique 3. Après 1945. Modérateur : Henri Scherb(7)

  • Jean-Laurent Vonau, historien du droit, Uni. Stras. : L’Epuration en Alsace
  • Jean-Michel Niedermeyer, enseignant d’histoire (8) : La recomposition politique en Alsace après la Libération
  • Michel Krempper, historien, biographe de Joseph Rossé (9) : Le procès devant la Cour de Justice en 1947

p1030727

15h05-16h40 – Séquence 4. Réhabiliter Joseph Rossé, le sens d’une action. Table-ronde animée par Nadia Hoog :

  • Jean-Paul Sorg, philosophe (10)
  • Dominique Vonau, premier Président honoraire de cour d’appel
  • Me Frédéric Goerke, avocat au Barreau de Mulhouse
  • Me Jean-Michel Paulus, avocat au Barreau de Colmar, ancien Bâtonnier

Débat-échanges avec la salle

16h40- 17h – Synthèse-Conclusion

  • Joseph Schmittbiel : Synthèse (en langue régionale)
  • Michel Krempper : Conclusions.

Bulletin d’inscription : Colloque Rosse Bulletin d’inscription

Le Colloque sera suivi de l’Assemblée Générale annuelle du Cercle Joseph Rossé

Sans titre

o

Pourquoi venir au colloque Joseph Rossé ?

Voici comment les « spécialistes » du Mémorial d’Alsace Moselle nous présentent Joseph Rossé : le texte est un petit bijou de perfidie, jugez plutôt.

Joseph Rossé, autonomiste, liquidateur des assurances françaises, responsable du bureau des indemnisations, il prend surtout le contrôle de la société Alsatia, ce qui va lui assurer les moyens de poursuivre son propre jeu politique.

Rien de ce qui est écrit ici n’est totalement faux, mais d’une part, cette présentation se trouve sur le mur noir du parcours, là où l’on retrouve tous les méchants collabos, face au mur blanc où sont recensés les résistants. D’autre part, la formulation laisse supposer que Rossé n’a agit que pour son enrichissement personnel. Pas un mot sur toutes les activités de résistance que la société Alsatia lui a permis de développer, pas un mot sur les nombreuses vies sauvées, pas un mot sur ses contacts avec les conjurés du 20 juillet 1944.

Mais ce n’est pas tout : cette présentation malhonnête se double d’une incompétence crasse, car pour représenter Rossé, on nous sert la photographie de Joseph Oster ! Directeur général de l’hôpital civil de Strasbourg qui, tout comme Rossé, faisait partie des Nanziger. La direction du Mémorial a été prévenue par courrier de cette erreur, mais après dix mois de fermeture pour rénovation, elle est toujours là ! Preuve que la rigueur historique n’est pas le souci du Mémorial.

Vous trouverez cette même photographie de Joseph Oster avec une légende exacte cette fois-ci, ici, sur le site des archives municipales de Strasbourg. Enfin, je rappelle que comme on peut le découvrir dans cette vidéo, l’incompétence évoquée ici n’est pas un cas isolé.

Venir au colloque Joseph Rossé, c’est aussi se prémunir contre la propagande antialsacienne !

Notes :

  • (1) Préfacière de la biographie de Joseph Rossé (éd.Yoran Embanner)
  • (2)Enseignant d’histoire-géo. Auteur de L’Histoire d’Alsace, le point de vue alsacien (éd.Yoran Embanner)
  • (3) Auteur d’une recension de la biographie de Joseph Rossé publiée dans la Revue d’Alsace
  • (4) Auteur d’ouvrages historiques (dont récemment un opus sur les seize parlementaires alsaciens qui ont dit oui à Pétain, éd. Do Bentzinger)
  • (5) Professeur agrégé d’histoire (enseignant en allemand) au Collège Mentel/Mentelin à Schlettstadt.
  • (6) Auteur d’ouvrages historiques, dont un opus sur Claus von Stauffenberg (éditions Le Polémarque)
  • (7) Professeur d’allemand retraité, président de Heimetsproch un Tradition
  • (8) Professeur d’histoire en section Abibac, président de l’association LEHRER (enseignants bilingues des Académies de Strasbourg et de Nancy-Metz)
  • (9) Joseph Rossé 1892-1951,, Alsacien interdit de mémoire, (éd. Yoran Embanner, 2016, 440 pages)
  • (10) Traducteur et commentateur d’Albert Schweitzer
  • (a) Sur réservation et inscription préalables (bulletin ici : Colloque Rosse Bulletin d’inscription)

o

Quelle : hewwemi.net

5.000 Demonstranten gegen Zwangsfusion in Colmar

Posted on décembre 1st, 2014 by Klapperstein

5.000 Demonstranten gegen Zwangsfusion in Colmar

Um die 5.000 Elsässer haben auf Initiative der autonomistischen Partei «Unser Land» heute nachmittag in Colmar gegen die von der französischen Regierung eingeleiteten Zwangsfusion des Elsaß mit Welsch-Lothringen und der französischen Region Champagne-Ardennes demonstriert. Die ursprünglich vorgesehene und angemeldete Demonstration war vorgestern aufgrund massiver Einschüchterung durch die französischen Präfektur im Oberelsaß annulliert und de facto verboten worden; «Unser Land» entschied dann trotzdem zu demonstrieren.

Nachdem die französische Nationalversammlung am 25. November die Zwangsfusion 277 Stimmen gegen 253 in zweiter Lesung verabschiedet hat und der Paritätische Ausschuß aus Abgeordneten und Senatoren am 28. November sich nicht einigen konnte, sollen nun Abgeordnete und Senatoren noch einmal über den Gesetzestext debattieren, worauf die Nationalversammlung – voraussichtlich um den 20. Dezember – die Zwangsfusion endgültig beschließen sollte. Nachdem das Gesetz dann von Staatspräsident François Hollande gegenzeichnet wird, erhält es Gesetzeskraft und ab 1. Jänner 2016 soll die 1982 eingeführte Teilautonomie des Elsaß der Vergangenheit angehören.

Quelle : Hytt Morje

Veranstaltung in Kolmar : alle auf die Straße !

Posted on novembre 30th, 2014 by Klapperstein

Comme nous le disions hier, le bluff du gouvernement pour étouffer la contestation alsacienne a échoué, en témoigne la déclaration de Christian Chaton de ce matin :

« De nombreux élus seront présents cet après-midi à Colmar. Parmi ceux déjà annoncés, Eric Straumann, député du Haut-Rhin, Gérard Simmler, conseiller général du canton de Marckolsheim, Claude Abel, maire de Sainte-Marie-aux-Mines, Philippe Huber Maire de Muespach-le-Bas, et tous ceux qui nous rejoindront directement. Je vous donne rendez-vous à 15h place de la Gare à Colmar pour faire entendre la voix de l’Alsace ! »

Daher, heute Nachmittag in Kolmar : alle auf die Straße ! Rot un Wiss Aufstand !! UH

Manifestation du 30 novembre : le bluff a échoué

Posted on novembre 29th, 2014 by Klapperstein

Face au réveil identitaire alsacien de ces dernières semaines et aux différentes manifestions qui en ont résulté, les autorités républicaines ont tenté un coup de bluff en contraignant par des procédés lamentables les organisateurs inexpérimentés de la manifestation de demain à annuler la manifestation. Leur bluff à échoué puisque le conseiller général Christian Chaton a immédiatement affirmé qu’il serait présent dimanche à Colmar quoi qu’il arrive et qu’Unser Land a pris la responsabilité de maintenir la manifestation en déclarant : « L’État a volé le droit au peuple alsacien de s’exprimer démocratiquement sur cette réforme. Rien ni personne ne nous empêchera de manifester pour faire valoir les droits du peuple alsacien. »

Suite à la déclaration d’Unser Land, les réseaux sociaux, dans un premier temps versatiles, ont immédiatement repris de plus bel leurs appels à manifester dimanche à Colmar. Comme tentative d’intimidation réussit, on a effectivement déjà vu beaucoup mieux ! Le pouvoir parisien avait pourtant mis le paquet pour intimider les Alsaciens. En effet, Laurent Lenoble, directeur de cabinet du préfet du Haut-Rhin déclara : « qu’en l’absence désormais de manifestation déclarée, « toutes les personnes qui viendront manifester dimanche ne seront plus dans la légalité » et pourraient relever du « délit d’attroupement, puni de six mois d’emprisonnement ».

Or cette affirmation est factuellement fausse puisqu’en cas de manifestation interdite ou non déclarée, ce sont les organisateurs ou les personnes appelant à manifester qui peuvent éventuellement être dans l’illégalité, mais en aucun cas les manifestants eux-mêmes ! Les propos tenu aujourd’hui par Christian Chaton le confirme : « Les délais sont donc trop courts pour que je fasse une nouvelle déclaration pour demain 15H. Cependant nous pourrons nous rassembler place de la Gare comme prévu à partir de 15H. Les forces de l’ordre seront présentes pour assurer la sécurité des biens et des personnes. Sur place, avec les autres élus, je serai en contact direct avec le Directeur de Cabinet du Préfet, qui sera présent, afin de coordonner le rassemblement avec les forces de l’ordre de façon à ce que tout se passe bien. Par ailleurs un ami avocat me fait savoir à l’instant que la manifestation initialement déclarée est réputée autorisée, malgré l’annulation des organisateurs, sauf décision expresse d’interdiction, ce qui n’est pas la cas. Nous avons donc le droit avec nous. Conclusion : plus que jamais nous vous attendons nombreux demain à Colmar ! »

Laurent Lenoble (dont L’Alsace a complaisamment retransmis les propos) a donc bien délibérément menti aux Alsaciens dans le but de les contraindre de ne pas manifester leur opposition à la disparition de leur région. Ce qui est gravissime, étant donné les fonctions qui sont les siennes ! Et comme les préfets et leurs directeurs de cabinet ne sont rien d’autres que des courroies de transmission du pouvoir républicain, il est plus que probable que les mensonges de monsieur Lenoble soient la conséquence de consignes venues directement de l’Élysée ou de Matignon. Et il est bien probable que le comportement lamentable de la préfecture dans cette affaire ne fasse que renforcer la contestation alsacienne d’une réforme qui est spoliatrice d’un point de vue économique et totalement illégitime d’un point de vue historique. Et ce, sans parler de son aspect antidémocratique, un tel bouleversement de l’organisation territoriale ne pouvant se concevoir dans un pays qui se veut démocratique sans référendum.

C’est maintenant aux Alsaciens de manifester demain après-midi à Colmar leur volonté de cesser d’être des victimes consentantes de la République Française. Et cela, en toute légalité ! UH

Le temps où l’Alsace baissait les yeux devant Paris est révolu

Posted on novembre 29th, 2014 by Klapperstein

Le combat politique n’est pas une partie de plaisir et il y a toujours un prix à payer pour être libre. Visiblement, la Préfecture aux ordres de Valls a tenté d’intimider les organisateurs de la manifestation de dimanche pour nous priver de notre droit légitime à nous exprimer et à dire notre refus de la liquidation de l’Alsace.

Alors quoi? Il suffirait que le Préfet fronce des sourcils pour que tout le monde rentre bien sagement chez soi ?

Si nous avons un minimum de dignité et de conscience de ce que nous sommes, nous serons dans la rue dimanche, Alsaciens d’origine ou d’adoption, pour dire sans haine ni violence que nous voulons avoir notre mot à dire sur le devenir de notre région, et que le temps où l’Alsace baissait les yeux devant Paris est révolu. Je me mettrai en contact demain avec la Préfecture.

Quoi qu’il arrive, avec ou sans autorisation de Valls, je vous demande de venir manifester comme prévu dimanche 30 novembre place de la Gare à Colmar à partir de 15h.

Christian Chaton
Conseiller Général du Haut-Rhin

Quelle : Facebook Christian Chaton

__________________________________________________

Les froncements de sourcils du préfet n’ont manifestement pas réussi à apeurer les défenseurs de l’Alsace. Venez nombreux demain, c’est le moment ou jamais d’affirmer ce que nous sommes et de défendre nos droits ! Fer’s Elsass, alli ùf Kolmar ! UH

«Unser Land» wird trotzdem demonstrieren!

Posted on novembre 28th, 2014 by Klapperstein

Trotz der von der französischen Präfektur erpreßten Annulierung der Großdemo am kommenden Sonntag ab 15 Uhr am Bahnhofsplatz in Colmar hat die autonomistische Partei «Unser Land» ihren Aufruf heute abend bekräftigt, wie geplant am Sonntag in Colmar gegen die von der französischen Regierung geplanten Zwangsfusion des Elsaß mit Lothringen und Champagne-Ardenne friedlich zu demonstrieren.

Quelle : Hytt Morje

Sonntag, 30.November : Rot un Wiss Ùffstànd, alli ùf Kolmar

Posted on novembre 28th, 2014 by Klapperstein

Suite à l’annonce des organisateurs d’annuler la manifestation prévue ce dimanche à 15h00 à Colmar, Unser Land annonce qu’il sera présent pour tenir les couleurs de l’Alsace.

L’Etat a volé le droit au peuple alsacien de s’exprimer démocratiquement sur cette réforme. Rien ni personne ne nous empêchera de manifester pour faire valoir les droits du peuple alsacien.

Nous constatons que l’annulation de la manifestation est visiblement la conséquence de pressions exercées par la préfecture sur les organisateurs.

On parle d’une cinquantaine de casseurs qui s’en prendraient aux manifestants et aux commerces.

Soit ce sont des fantômes et il s’agit alors d’une manipulation pour faire échouer un mouvement populaire. Cela serait absolument inabmissible.
Soit ils existent vraiment, et dans ce cas, la préfecture serait-elle incapable de fournir les forces de police nécessaire pour protéger les manifestants, alors qu’à Paris une compagnie entière de CRS avait été mobilisé pour les manifestants Unser Land ? Ce serait absolument grotesque.

Nous invitons donc tous les Alsaciens à venir en masse ce dimanche à 15h00, place de la gare à Colmar, pour un rassemblement pacifique contre la fusion-annexion Alsace-Lorraine-Champagne-Ardenne et pour une Alsace forte et unie.

Quelle : Unser Land

_____________________________________________________

Face au comportement lamentable de la République Française, nous restons pacifiques mais nous sommes avant tout déterminés à défendre nos droits.! Fer’s Elsass, alli ùf Kolmar. Rot un Wiss Ùffstànd ! UH

Präfektur ließ Colmarer Großdemo annulieren…

Posted on novembre 28th, 2014 by Klapperstein

Die Gegner der von der französichen Regierung geplanten Zwangsfusion des Elsaß mit Welsch-Lothringen und Champagne-Ardennes – das entsprechende Gesetz soll voraussichtlich bis Ende Dezember vom französischen Parlament verabschiedet werden – wollten am kommenden Sonntag ab 15 Uhr am Bahnhofsplatz in Colmar organisieren. Um die 5.000 Teilnehmer waren erwartet.

Heute zitierte Unterpräfekt Laurent Lenoble, Kabinettsdirektor des französischen Präfekten im Oberelsaß die Organisatoren – darunter Julien Schnell vom Kollektiv «Les Alsaciens réunis» – der legal angemeldeten Demonstration in die Präfektur und behauptete ihnen gegenüber, daß man erfahren habe, daß etwa fünfzig Personen geplant haben, die Demo zu stören und Ausschreitungen zu provozieren, und machte diese sehr penetrant aufmerksam, daß sie persönlich für alle Schäden verantwortlich gemacht werden könnten!

Die unerfahrenen Demo-Organisatoren ließen sich durch den Vertreter Frankreichs einschüchtern und meldeten die Demonstration ab, worauf die Präfektur sofort wissen ließ, daß diejenigen, die trotzdem demonstrieren würden, dies illegal tun würden, und dadurch eine Haftstrafe von bis zu sechs Monaten riskieren würden.

Quelle : Hytt Morje

Hansi-Museum ab 2015 in Colmar

Posted on octobre 22nd, 2014 by Klapperstein

Der Colmarer Stadtrat hat entschieden, ein Hansi-Museum ab dem kommenden Frühjahr in der oberelsässischen Bezirkshauptstadt zu eröffnen, das auf 700 qm dem berühmten Deutschenhaßer und Nestbeschmutzer Jean-Jacques Waltz – genannt Hansi – gewidmet wird. (Quelle : Hytt Morje )

Les « Boches » : caricatures de Hansi

D’r Colmarer Stadtrat het entschiede, e Hansi-Museum ab dem kummende Früehjohr in d’r owerelsassischen Bezirkshauptstadt züe eröeffne, wo uf 700 m² dem berüehmte Ditschenhaßer un Neschtbeschmutzer Jean-Jacques Waltz – g’nannt Hansi – g’widmet word. (Quelle : Elsasser Zittung)

Verbundene Artikel : Jean-Jacques Waltz und Joseph Rossé – zwei Schicksale im Elsass

MENU

M'R EMPFHELE

Copyright © 2009 Unsri Heimet. Theme par THAT Agency propulsé par WordPress.