3.0.1" />
Unsri Heimet

Unsri Heimet – do sin m'r d'heim ! Das Elsass, unsri Heimet !

Manifestation du 30 novembre : le bluff a échoué

Posted on novembre 29th, 2014 by Klapperstein

Face au réveil identitaire alsacien de ces dernières semaines et aux différentes manifestions qui en ont résulté, les autorités républicaines ont tenté un coup de bluff en contraignant par des procédés lamentables les organisateurs inexpérimentés de la manifestation de demain à annuler la manifestation. Leur bluff à échoué puisque le conseiller général Christian Chaton a immédiatement affirmé qu’il serait présent dimanche à Colmar quoi qu’il arrive et qu’Unser Land a pris la responsabilité de maintenir la manifestation en déclarant : « L’État a volé le droit au peuple alsacien de s’exprimer démocratiquement sur cette réforme. Rien ni personne ne nous empêchera de manifester pour faire valoir les droits du peuple alsacien. »

Suite à la déclaration d’Unser Land, les réseaux sociaux, dans un premier temps versatiles, ont immédiatement repris de plus bel leurs appels à manifester dimanche à Colmar. Comme tentative d’intimidation réussit, on a effectivement déjà vu beaucoup mieux ! Le pouvoir parisien avait pourtant mis le paquet pour intimider les Alsaciens. En effet, Laurent Lenoble, directeur de cabinet du préfet du Haut-Rhin déclara : « qu’en l’absence désormais de manifestation déclarée, « toutes les personnes qui viendront manifester dimanche ne seront plus dans la légalité » et pourraient relever du « délit d’attroupement, puni de six mois d’emprisonnement ».

Or cette affirmation est factuellement fausse puisqu’en cas de manifestation interdite ou non déclarée, ce sont les organisateurs ou les personnes appelant à manifester qui peuvent éventuellement être dans l’illégalité, mais en aucun cas les manifestants eux-mêmes ! Les propos tenu aujourd’hui par Christian Chaton le confirme : « Les délais sont donc trop courts pour que je fasse une nouvelle déclaration pour demain 15H. Cependant nous pourrons nous rassembler place de la Gare comme prévu à partir de 15H. Les forces de l’ordre seront présentes pour assurer la sécurité des biens et des personnes. Sur place, avec les autres élus, je serai en contact direct avec le Directeur de Cabinet du Préfet, qui sera présent, afin de coordonner le rassemblement avec les forces de l’ordre de façon à ce que tout se passe bien. Par ailleurs un ami avocat me fait savoir à l’instant que la manifestation initialement déclarée est réputée autorisée, malgré l’annulation des organisateurs, sauf décision expresse d’interdiction, ce qui n’est pas la cas. Nous avons donc le droit avec nous. Conclusion : plus que jamais nous vous attendons nombreux demain à Colmar ! »

Laurent Lenoble (dont L’Alsace a complaisamment retransmis les propos) a donc bien délibérément menti aux Alsaciens dans le but de les contraindre de ne pas manifester leur opposition à la disparition de leur région. Ce qui est gravissime, étant donné les fonctions qui sont les siennes ! Et comme les préfets et leurs directeurs de cabinet ne sont rien d’autres que des courroies de transmission du pouvoir républicain, il est plus que probable que les mensonges de monsieur Lenoble soient la conséquence de consignes venues directement de l’Élysée ou de Matignon. Et il est bien probable que le comportement lamentable de la préfecture dans cette affaire ne fasse que renforcer la contestation alsacienne d’une réforme qui est spoliatrice d’un point de vue économique et totalement illégitime d’un point de vue historique. Et ce, sans parler de son aspect antidémocratique, un tel bouleversement de l’organisation territoriale ne pouvant se concevoir dans un pays qui se veut démocratique sans référendum.

C’est maintenant aux Alsaciens de manifester demain après-midi à Colmar leur volonté de cesser d’être des victimes consentantes de la République Française. Et cela, en toute légalité ! UH

MENU

M'R EMPFHELE

Copyright © 2009 Unsri Heimet. Theme par THAT Agency propulsé par WordPress.