3.0.1" />
Unsri Heimet

Unsri Heimet – do sin m'r d'heim ! Das Elsass, unsri Heimet !

Non à un monstre administratif, oui au retour à la Région Alsace.

Posted on décembre 18th, 2017 by Unsri Heimet !

Le destin de l’Alsace ne sera jamais scellé. Le Président de la République et le gouvernement, malheureusement encouragés par certains parlementaires alsaciens, irrespectueux de la volonté de retrait d’une forte majorité d’Alsaciens, ont à plusieurs reprises annoncé leur intention de maintenir l’Alsace dans le Grand Est. Le motif invoqué serait le risque de contagion en cas de modification du découpage de la carte territoriale régionale. Cette réforme régionale serait si fragile qu’il ne serait pas possible de corriger l’intégration forcée de l’Alsace dans le Grand Est sans remettre en cause tout l’édifice. Peu crédible!
Mauvais prétexte à une bien mauvaise solution: un projet de monstre administratif aussi ubuesque qu’ingérable est avancé. Nous estimons au contraire que faire perdurer une situation injuste et inefficace pour l’Alsace, réduite à un méga département , entraînera un nouveau malaise alsacien durable, une longue période de désamour entre l’Alsace et certains de ses représentants , entre l’Alsace et La République en Marche, entre l’Alsace et la sphère gouvernementale.

Surtout il n’est pas admissible, dans un pays se disant démocratique et celui des Droits de l’homme, et héritier des Lumières, que l’attente – exprimée dès l’origine à l’unanimité des collectivités territoriales et confirmée récemment à 85% des Alsaciens interrogés par plusieurs sondages successifs – d’ une organisation politique et administrative de l’Alsace s’appuyant sur son entité régionale historique et culturelle soit ignorée et même bafouée. Une Alsace qui a disposé à plusieurs étapes de son histoire d’une large autonomie administrative propice à une économie et une civilisation florissantes.
Pour nous, la sortie de l’Alsace et son retour à une région de plein exercice, renforcée des compétences nécessaires à son dynamisme, à ses particularités juridiques, linguistiques, économiques, transfrontalières et culturelles reste la seule issue crédible à une situation stupide que les Alsaciens n’ont pas choisie, et pour laquelle ils n’ont pas été consultés. Un statut administratif de seconde zone les plaçant en situation d’infériorité institutionnelle est inacceptable. L’intégration forcée dans le Grand Est a été massivement refusée lors de deux pétitions ayant reçu un énorme soutien populaire: 115 000 signatures pour l’une rejetée avec mépris par le précédent président du Grand Est , l’autre de 70000 signatures initiée, comble du cynisme en politique locale, par le nouveau président de ce « machin ».

Se contenter de pseudos compétences en matière d’économie, d’attractivité et de tourisme dans un super département « Alsace » comme viennent de le proposer quelques associations bas-rhinoises est tout simplement ridicule.
Cela signifierait en outre que l’Alsace serait durablement, voire définitivement, empêtrée dans une trop grande région plus vaste que la Belgique et la Suisse Ses effets pervers sont dénoncés régulièrement : énormes dépenses supplémentaires pour aligner les rémunérations des personnels et des élus, lourdeurs et graves dysfonctionnements de son fonctionnement et de celui des multiples structures qui en dépendent.

Nous ne renoncerons pas : l’Alsace mérite mieux que des petits arrangements entre camarades de promotion ou entre élus, et des reculades face à une stratégie ouvertement destinée à la priver de sa capacité à prendre son destin en main. Nous continuerons de revendiquer pour l’Alsace l’intégralité des compétences régionales élargies à des attributions nouvelles lui permettant de gérer les situations spécifiques la concernant (droit local, bilinguisme, coopération transfrontalière…).

Bernard Stoessel, Monique Matter, Patrick Kleinclaus, François Schaffner.
Extrait de la page Facebook « Manifeste pour l’Alsace »

Unsri Heimet sur Facebook

Comments are closed.

MENU

M'R EMPFHELE

Copyright © 2009 Unsri Heimet. Theme par THAT Agency propulsé par WordPress.