3.0.1" />
Unsri Heimet

Unsri Heimet – do sin m'r d'heim ! Das Elsass, unsri Heimet !

Un Conseil Unique d’Alsace, ou pas !

Posted on septembre 18th, 2011 by Klapperstein

A ce qu’il paraît, nous sommes en démocratie. Malheureusement pour nous, nous sommes aussi en France. Enfin, pour tout dire, la France est chez nous, ce n’est pas tout à fait la même chose. La République Française, cette vieille rabatteuse qui a jadis dans un acte manqué à forte porté symbolique transformé notre Landtag en théâtre « national », est chez elle chez nous! S’esch doch a so, et c’est aussi simple que ça.

Pas de débats, des journaux (partiellement contrôlés par l’État français et appartenant aux banques et aux multinationales) qui font la pluie et le beau temps sur une scène politique à peine alsacienne, parce qu’avant tout française et républicaine. Pas de démocratie directe, pas de proportionnel et un scrutin majoritaire qui rabat les électeurs vers le cocon républicain aussi sûrement qu’une vieille catin embobine ses clients.

Face à ce cirque qui se prétend démocratique, wir Elsässer, wir sind die Zuschauer, nous sommes les spectateurs. Et notre liberté ne consiste pas, ou si peu, dans l’état actuel des choses (des institutions pseudo démocratiques) à déterminer le déroulement du spectacle (alors que nous sommes censés être le souverain). Non, notre liberté consiste simplement à constater, dass wir für dumm verkauft werden (c’est à dire qu’on nous prend vraiment pour des cons), et à agir en conséquence, si possible en bonne intelligence.

Alors, en fait, le Conseil d’Alsace verra-t-il un jour le jour ? Nous n’en savons à peu près rien. Nous ne sommes que les spectateurs. UH

Ça se raconte « Donner des signes aux Haut-Rhinois »

g

Le président du Céser (Conseil économique, social et environnemental régional) d’Alsace, Bernard Stalter, souhaite que le projet de conseil unique — que son assemblée a soutenu à une très large majorité — ne soit pas enterré. « C’est l’occasion de prendre notre destin en main et ne pas subir la réforme des collectivités de 2014 », argumente-t-il, persuadé qu’ « un minimum de proportionnelle permettrait de représenter aussi les institutions du monde économique ».

Néanmoins, pour convaincre les Haut-Rhinois, « il faut faire preuve de pédagogie et donner des signes ». « Ce n’est pas une question de siège, mais de centres de décisions. Proposons de mettre des pôles, avec leurs services, à Mulhouse et à Colmar », soutient-il, en rappelant avoir soutenu le transfert de celui de l’Urssaf dans le sud…

Quels sont les freins ? — Le président Stalter, qui préside aussi la Chambre de métiers d’Alsace — « qui a son conseil unique » —, aimerait connaître les motivations des oppositions qui empêchent d’avancer. « Il est souhaitable de mettre en place le groupe projet pour qu’on nous dise quels sont les freins. Pour que nous puissions entendre les pour et les contre. S’il y a une volonté, il y a un chemin », plaide-t-il.

Il espère toujours que Philippe Richert — qui lui avait indiqué réunir le groupe à la rentrée — lance la réflexion. En attendant, il se dit « heureux que les trois présidents [NDLR : Philippe Richert pour la Région, Jean-Dominique Kennel pour le Bas-Rhin et Charles Buttner pour le Haut-Rhin] ont dîné ensemble ». Non, il n’y a pas d’ironie dans son propos…

À main levée. — La présidente de l’UMP du Haut-Rhin, la sénatrice Catherine Troendlé, avait invité Philippe Richert à participer au comité départemental, hier matin. Le président du conseil régional s’est exprimé sur l’avenir des collectivités. Le président haut-rhinois, Charles Buttner, également.

À l’issue de leurs interventions, un débat a eu lieu, largement favorable à « la fusion, tout en conservant les identités des territoires ». Un vote à main levée, à la quasi-unanimité, a conclu en faveur du projet Richert… Mais les deux présidents étaient déjà repartis, sans dire aux militants UMP comment ils allaient surmonter leurs divergences.

(…)

Quelle : L’Alsace

Verbundenen Artikel : Conseil d’Alsace : tout reste à faire

Làchsch net ?

79% des Alsaciens favorables à un référendum sur la création d’un Conseil Unique d’Alsace

Un Conseil d’Alsace pour 2014 ?

On reparle de la « Fusion »

Politik Kategorie : Alle Artikel

Comments are closed.

MENU

M'R EMPFHELE

Copyright © 2009 Unsri Heimet. Theme par THAT Agency propulsé par WordPress.